octobre 25, 2004

Me voila deja en Malaysie.

Finalement c est alle tres vite, j ai pedale comme un belge, j ai pris deux bateaux et j ai mis une semaine pour rejoindre tawau au depart de balikpapan.

Tawau c est la ville de la partie malayse de Borneo la plus au sud sur la cote Est, pour ceux qui tenteraient de me suivre sur une carte.

En quittant Balikpapan, j ai longe la cote Est direction plein nord. J ai coupe l equateur, j y ai meme dormis dessus (et c etait tres confortable avec un ventilo), c etait mercredi dernier (20 octobre 2004). Puis, au bout d un moment la route se termine, une piste mene a un cul de sac d ou partent des bateaux en direction de l ile de Tarakan. Hier matin c est donc a bord d un de ces bateaux que je me suis repose d une bonne semaine de montagne et de chaleur. On ne monte pas tres haut mais ce sont des montagnes russes sur des routes defoncees ou le goudron alterne avec les nids d autruche.

Aujourd hui j ai pris un autre bateau de tarakan pour arriver ce midi a tawau. Apres quelques formalites administratives (simples car la Malaysie n exige pas de visa donc un coup de tampon et une inspection des mollets, c est bon vous pouvez pedaler), je me suis fait un petit tour de la ville a velo a la recherche d un money changer (je suis passe du roupiahs indonesien aux ringhit malaysien) et d un hotel pas cher et propre. Dans l hotel de mon choix une petite douche, avec lessive a la main de mes fringues usees par le soleil, puis je suis parti a pieds decouvrir les delices culinaires de la Malaysie. C etait sans compter sur le ramadhan alors j ai bouffe ce qu il y avait, puis je suis alle chercher un journal en anglais (en tant qu ancienne colonie britannique la malaysie a des journaux en anglais) puis je me suis pose pour boire un the en lisant ces news. Et me voila sur le net, en attendant que la nuit tombe et que les restaux offrent des trucs a foison (parce que c est le principe de ramadhan, on mange pas la journee, mais on en profite bien en soiree).
Alors je vous offre une journee detaille d un cyclo voyageur quand il ne fait pas de velo. Ca s apparente a une journee de gros feignant. Et bien qu on ne s y trompe pas, c en est une...
Prochaine etape les orang utangs, les pythons de 25 m et les crocodiles mangeurs de cyclistes francais. Si je ne donne pas de nouvelle sous trois semaines, c est que c est vraiment tres chouette et que je suis reste, ou que j ai ete au gout d un croco mais la c est pas marrant.

Posted by bidou at 09:18 PM | Comments (4)

octobre 17, 2004

BORNEO, premiers jours dans le confort

Me voila sur cette grande ile un peu mythique apres trois jours de bateau depuis FLORES. Mais l accueil que m ont reserve Anne Marie et Luc est tel que j ai parfaitement recupere de l inconfort de ce voyage. Je suis desormais pret a partir a la decouverte de BORNEO.

La ville ou je suis arrive, BALIKPAPAN, est un centre petrolier important, Luc y est expatrie pour le groupe TOTAL. J ai eu son contact par une ancienne eleve de l ESPCI qui etait expat ici elle aussi. Ils sont tous les deux amoureux de la montagne et fous de VTT, autant dire que nous avions quelques atomes crochus...
Demain matin lundi, je quitte BALIKPAPAN ou je suis reste 5 jours en compagnie de cette grande famille, puisqu ils ont trois enfants.
Toutes les bonnes choses ont une fin.
Mon programme previsionnel pour les deux prochains mois, si tout se passe bien : je remonte la cote est de KALIMANTAN ou BORNEO de Balikpapan a Tanjungredeb en velo. De la je traverserai en bateau jusqu a l ile de Tarakan, d ou il devrait etre possible de rejoindre la partie malaysienne de BORNEO en bateau aussi. La ville d entree s appelle TUWAU et la region SABAH. On peut normalement y rencontrer des orang outangs, des elephants, et autres animaux tous plus beaux les uns que les autres, et on peut faire l ascension de la plus haute montagne d asie du sud est, le KINABALU qui culmine a 4100 m.
Apres avoir visite les reserves et grimpe cette montagne, je redescendrai la cote nord-ouest de BORNEO, traversant BRUNEI, puis retournant en MALAYSIE, dans la region de SARAWAK. de Kuching, la grande ville au sud de cette region, je chercherai alors un bateau pour Bangkok.
En tout cas, si tout se passe bien, je devrais traverser l equateur cette semaine et c est assez symbolique pour moi. La meteo reste supportable mais la mousson ne devrait pas tarder, nous verrons bien.
Jusqu ici tout va bien...

Posted by bidou at 09:28 PM | Comments (3)

octobre 11, 2004

Makassar, Sulawesi, pour quelques heures seulement.

Rue principale de makassar, au milieu des banques, au troisieme etage d un immeuble relativement moderne, un cyber cafe climatise, un fauteuil bien confortable, c est parti pour INTERNET.

Je vous avais laisses en suspens a Ruteng, avec l espoir de rejoindre Labuanbajo en un jour. Ce fut fait. vendredi 8 octobre, 130 km de route tres montagneuse, 10 heures de velo, de la chaleur.
J en ai chie mais bon j aime ca.
Arrive au port d entree Ouest de Flores, j ai verifie que le ferry pour makassar partait bien a 15h le dimanche 10 octobre, et je me suis trouve un hotel miteux, le premier venu, avec rats et moustiques pour le meme prix.
A l hotel, je suis tombe sur deux Francais bien sympas. Francois et Cedric. Francois arrive de France par la route (europe de l est, russie, mongolie, chine, asie du sud est en huit mois), Cedric vit un peu partout dans le monde depuis 17 ans en bossant comme pecheur ou moniteur de plongee.
Par chance, Cedric me propose de l accompagner le samedi sur l ile de Rinca ou on peut observer les dragons de Komodo, ce que j accepte de suite. Tout se goupille bien.
Apres une bonne bouffe en leur compagnie et une bonne nuit, nous voila partis pour la visite d une partie du parc national de Komodo. Deux heures d un petit bateau de pecheur. Rencontre de tortues et dugong en route puis decouverte des dragons. Ces varans peuvent aller jusqu a 3m de long et sont capables de s attaquer a des buffles. Tres belle petite randonnee d observations (5km, 2 heures) et rencontre de buffles, singes et de nombreux dragons. Impresionnant.
Cedric est un naturaliste amateur passionne et est reste sur l ile pour 4 jours, je serais bien reste avec lui mais je suis rentre pour attraper le bateau pour makassar (le prochain aurait ete le 21).
Le soir j ai retrouve Francois et il avait achete deux billets pour makassar, lui aussi y allant. Nous avons donc pris le bateau ensemble a 18h (il avait 4 heures de retard) et sommes arrives a 11h ce matin sur cette ile. On s est bien marre sur le bateau, on a ete reveilles ce matin par la priere musulmane a tue-tete, et on a un peu hallucine sur la gestion des dechets a l indonesienne encore une fois (tout par dessus bord).
Un bateau quitte ce soir makassar en direction de balikpapan sur Borneo, on a decide de le prendre tout de suite. Francois doit quitter bientot l indonesie parce que son visa arrive a terme et je prefere disposer de plus de temps pour eventuellement visiter l interieur de l ile plutot que rouler comme une brute sur sulawesi et etre presse ensuite sur Borneo.
Tout ca me plait bien.
Sur le bateau et avant d embarquer, Francois et moi sommes les deux seuls voyageurs occidentaux (sur 1000 personnes), nous ne passons pas inapercus, mon velo fait sensation, on vient le toucher, le taper du doigt pour verifier qu il est bien solide, c est une vraie star. Il commence un peu a avoir la grosse tete. Va falloir que je le calme un peu en lui faisant faire des bornes sur borneo.
A suivre.

Posted by bidou at 06:31 PM | Comments (1)

octobre 07, 2004

Flores, ile aux volcans.

L ile de Flores est le plus grande des iles de la sonde, c`est aussi la plus montagneuse. Et j`ai presque termine sa traversee d`Est en Ouest. Apres demain samedi je prends un ferry pour Sulawesi (makassar) ou s`il part dimanche je vais une journee sur l`ile de Rinca pour voir de mes propres yeux les varans de Komodo.

Je me trouve a Ruteng, petite bourgade a 1700 m d altitude donc relativement fraiche, entouree de plusieurs volcans. Il me reste 130 km (demain si tout va bien) pour boucler les 700 km de parcours tres montagneux.
Par exemple aujourd hui en 60 km je suis parti d`un ville en bord de mer, suis passe a un col a environ 2000 m, redescendu a 1500m pour remonter a 2000 et descendre a 1700 m. Plus de 6 heures pour faire 60 km.

Comme les departs se font tres tot (reveil vers 5h30 au son des appels a la priere de la mosquee de maniere generale a moins de 500m de l`hotel ou je dors, parce que de toute facon les centres villes ne font guere plus de 500 metres de diametre, sans parler des coqs dont on dirait qu`il y en a un dans chaque chambre), j`arrive en general en debut d apres midi a l`etape, prends une bonne douche (j`entends par douche lavage a l`eau froide par aspersion a l`aide d`une casserole en puisant de l`eau dans un bac - le plus souvent une poubelle) puis un bon repas (entre 500 kg et 1 tonne de riz blanc si je ne veux pas maigrir a vue d`oeil) et un repos bien merite en discutant avec d`autres clients de l`hotel (en 10 jours je n`ai rencontre des occidentaux que 2 soirs, un soir des francais, un autre des bulgares, donc les autres clients de l`hotel sont des locaux). Mon Indonesien s`ameliore de jour en jour, je suis deja a moitie bilingue. En tout cas je connais tout en ce qui concerne bouffer, boire et dormir.

Par ailleurs, pour faire un truc aussi denue de sens que traverser leur ile en velo, tous les habitants des villages dans lesquels je m`arrete pour un peu de repos me prennent pour un american ou un australien. Mais attention, quand je leur dis que je suis francais, pardon, c`est pas pareil, Zinedine Zidane, Thierry Henry sont francais et ils sont connus par tous ici. Que dis-je connus? Veneres. J`ai meme trouve, dans une petite epicerie de M`Borong ou j`ai dormi hier (j`y cherchais un stylo), un cahier avec les photos et les noms de Thierry Henry et Robert Pires.
Il est vrai qu`en 98, c`etait un peu exagere de reprendre en coeur `Zidane, president`, mais je trouve qu`on pourrait au moins lui accorder le portefeuille des affaires etrangeres. je garde cette idee pour quand je serai premier ministre.
Enfin bon voilou jusqu`ici tout va bien...
A+

Posted by bidou at 08:23 PM | Comments (4)