décembre 04, 2004

depuis l`equateur

me voila de retour en Indonesie, sur l`equateur, dans la ville de Pontianak, non sans quelques rebondissements.

Lundi dernier je suis donc parti de Kuching, sous la pluie et sur ma bicyclette, direction la frontiere indomalayse.
Mardi midi me voila tout fier, en sueur et a la frontiere apres quelques kilometres de montagne plutot difficiles.
Oups, pas possible de passer, aucun visa pour l`Indonesie n`est delivre ici meme pour moins de 30 jours, c`est le seul point d`entree en Indonesie dans ce cas la, tous les autres ports et aeroports delivrent des visas a l`arrivee our moins de 30 jours.
Rien a faire, sinon laisser mon velo et tout l`equipement dans le bureau de l`officier cote malaysie et retourner a kuching en minibus pour obtenir un visa au consulat indonesien.
Vers 16h je depose donc ma demande de visa que j`obtiens le lendemain a 9h30. Je repars en minibus et arrive a midi, exactement 24h, une journee, un trou dans mon espace-temps de cycliste.
Apres analyse de la carte hyper precise que j ai a ma diposition (j`ai toute l asie du sud est de la papouasie a la birmanie sur un morceau de papier de 50x50 cm), je decrete qu`il est encore possible de parcourir la distance jusqu a pontianak en velo et d`y arriver avant le depart du bateau pour syngapour.
zyvas c`est parti sousla chaleur et sur les routes d`Indonesie dont j`avais oublie qu`elles etaient aussi pourries en comparaison des routes de Malaysie.
Je retrouve rapidement mes marques et eprouve un grand plaisir a etre de nouveau dans ce pays. Contraierement a la Malaysie ou les gens sont agglutines dans des grandes villes, ayant deserte les campagnes uniquement destinees a la monoculture des palmiers, cacao et autres heveas, je roule a travers des villages. Toujours quelqu`un sur le bord de la route pour me gratifier d`un sourire qui vaut tout l`or du monde, toujours des enfants qui jouent au foot, se baignent dans les rivieres...
Souvent je m`arrete pour boire un the ou manger un fruit et presque toujours, on m`offre les fruits avec une telle generosite. Le contraste avec ce que j`ai vecu en Malaysie sur la route et incroyable. En qutre jours on m`a offert 3 fois des fruits, on m`a paye 3 fois le the.
Lorsque je m`arrete pour acheter des fruits, le prix est marque, par exemple 3000 roupiahs par kg, j`en prends un kilo, et parce que c`est moi on le le fait a 2000 roupiahs. Je n`ai pas une grande experience mais je ne connais pas beaucoup de pays ou le prix pour le touriste blanc est inferieur a celui pour le local. Certes, cela vient du fait que je suis en velo et que pour eux il faut etre foiu ou brave pour pedaler ainsi sous une telle chaleur. Il y a un peu des deux, mais cette gentillesse que j`ai en retour me rembourse de tous les efforts et de toutes les difficultes.
A propos des fruits d`ailleurs, c`est un festival de nouveautes : rambutan (ou lychee a poil long ou virus du sida), durian, manggi...etc je me regale. je peux ainsi combler ma faim insatiable sans me remplir de cochonneries, et franchement c`est du pur bonheur.

Enfin voila, tout s`est tres bien passe jusqu`a hier vendredi ou ce qui devait arriver arriva....
J`ai casse la machine. J`avais l`impression que ma roue arriere etait voilee, mais j`attibuais cette impression a un effet d`optique parce que je venais de rouler dans la boue et mes pneus etaient sales.
Seulement apres le repas de midi, je decide de controler la tension des haubans pour m`assurer que rien d`anormal ne s`est passe.
Je trouve deux haubans detendus, bizarre. Sans doute les vibrations. Ils ne sont pas casses donc je les retends. mais rine ne change, et je me rends enfin compte que c`est le moyeu qui est profondement fissure, il s`ouvre comme une fleur. pas classe.
Tant pis, je finis en bus (il me restait moins de 90 km) jusqu a pontianak et je reparerai tout ca a syngapour ou j espere trouver un bon magazin de velo.
Par chance, j`ai rencontre a Miri des canadiens qui sont profs a Syngapour et qui me proposent de me loger le temps de decouvrir syngapour et de reparer la machine. Donc je peux dire qu`il n`y aura pas de velo pour les 5 prochains jours au moins (3 jours de bateau puis au moins deux jours de reparation). C`est pas grave avec tous les kilometres que j`ai fait ces deux dernieres semaines, je m`autorise cette pause. SI vous n`y voyez pas d`inconvenient bien sur.
Bon la il est 14h et je vais aller braver la pluie (la mousson est impressionnante) pour trouver un ptit restau et manger un des plats dont je ne me lasse pas (une des specialites de l`indonesie est le satay, c`est a dire les petites brochettes un peu comme ce qu`on peut avoir dans les restaus japonais de Paris.)
A bientot pour les nouvelles aventures de Bidou qui repare son velo et c`est pas rigolo.

Posted by bidou at décembre 4, 2004 06:11 PM
Comments

Petit message de l'administrateur:
vous avez peut-être remarqué des commentaires qui ont fleuri, et qui sont des spams. Je viens de faire le nettoyage à la main, et aussi de fermer les vieux articles, qu'on ne peut plus commenter.
Je pense fermer les articles aux commentaires progressivement (car sinon les spams vont revenir), genre un mois après publication par notre bicycliste préféré (d'ailleurs, Julien tu peux le faire aussi, dans le menu de création/édition des articles il suffit de passer le menu déroulant Comments de Open à Closed).

Si vous voyez des commentaires déplacés, n'hésitez pas à me prévenir, je ferais le ménage.

D'autre part, rien à voir, je travaille sur une surprise, principalement pour Julien, mais d'intérêt pour toute personne suivant son parcours. C'est bientôt la Noël :-) ....

Posted by: Patrick at décembre 8, 2004 01:32 AM

De casser ton vélo, fallait bien que ça arrive une fois, non ? C'est ton aventure pimentée et imprévisible qui continue. Je te félicite pour tous tes kms parcourus, j'ai vu les photos de ta maman, t'as une coupe de cheveux d'enfer ; depuis j'imagine que tu dois ressembler à un bon vieux tchussi qui aurait fait woodstock !
Bonne claque à Syngapour (par comparaison avec l'ambiance des villages indonésiens )!

Posted by: sand at décembre 9, 2004 01:49 AM